Dossier «les virus» - juillet 2017

panorama-social.net Le numérique facilitateur de lien social
Quelle est la définition apportée à un virus informatique ?   Un   virus   informatique   est,   avant   tout,   un   programme   informatique   conçu   pour   nuire. Ainsi,   une   tentative   de   phishing   n’est   pas   un   programme   informatique   qui   s’intègre   à cette     définition     (tentative     d’escroquerie     basée     sur     une     usurpation     d’identité numérique)    mais    il    convient    de    l’intégrer    malgré    tout    à    cette    famille    dans    les séquences pédagogiques de lutte contre les virus. Le virus informatique est un terme qui regroupe plusieurs terminologies : Adware - intrusion de publicités Cheval   de   troie   -   programme   informatique   qui   s’installe   discrètement   sur   un   logiciel dans le but de collecter des informations, de les modifier ou de les détruire Cryptovirus - programme informatique qui rend illisible les données de l’ordinateur Malware - groupe des virus informatiques Ramsomware   -   proche   du   cryptovirus   :   demande   un   paiement   pour   l’accès   à   des données volées ou cryptées Spyware - programme informatique destiné l’espionnage y compris individuel Ver   -   programme   informatique   nuisible   destiné   à   se   reproduire   sans   l’intervention humaine Virus - famille de programmes informatiques nuisibles. Quelles   sont   les   postures   à   adopter   pour   diminuer   les   risques liés aux virus informatiques ? Règle   1    -   La   boîte   mail   est   une   des   portes   d’entrée   principale   :   il   suffit   d’ouvrir   la   pièce jointe    d’un    mail    pour    installer    un    programme    malveillant    sur    un    ordinateur,    une tablette ou un smartphone. Guillaume   Poupard,   directeur   général   de   L’Agence   nationale   de   sécurité   des   systèmes d’information   (Anssi)   déclare   à   Radio   France   Bleu   (mai   2017)   :   « Quand   on   reçoit   des mails   suspects,   il   faut   être   extrêmement   paranoïaque. »      Ainsi,   il   semble   aujourd’hui prudent   de   classer   en   SPAM   tous   les   mails   dont   les   expéditeurs   vous   sont   inconnus mais   aussi   de   ne   pas   ouvrir   les   pièces   jointes   des   mails   expédiés   par   vos   collègues, amis et cousins dans un contexte de retransmission (réexpédition) de mails. Règle   2    -   Le   téléchargement   de   logiciels,   de   films   ou   autres   ressources   numériques   est une   autre   porte   d’entrée   des   virus.   Assurez-vous   de   la   qualité   de   ces   ressources   en téléchargeant sur les plateformes légales. Règle   3    -   Mettez   à   jour   régulièrement   votre   système   d’exploitation   et   vos   logiciels   (la plupart des virus exploitent des portes dérobées  pour s’installer sur les ordinateurs). Règle   4    -   Utilisez   des   mots   de   passe   robustes    et   changez-les   régulièrement.   Evitez   de laisser   des   indices   sur   vos   réseaux   sociaux   (date   de   mariage,   dates   de   naissance,   nom du poisson rouge…). Règle   5    -   Installer   un   anti-virus   (et   un   pare-feu ).   Accordez   une   confiance   limitée   à   ces utilitaires    qui    ne    vous    offreront    pas    d’utilité    si    vous    ne    respectez    pas    les    quatre premières règles. Règle   6    -   Sauvegardez   vos   données   régulièrement   ( éventuellement   sur   le   cloud   auprès d’un hébergeur français ou européen ). Règle     7      -     Entretenez     régulièrement     vos     connaissances     sur     le     sujet.     Prenez connaissance    des    analyses    de    l’ANSSI    et    de    la    CNIL    qui    portent    sur    les    nouveaux dangers viraux ou escroqueries numériques. Règle   8    -   Signalez   les   spams   et   les   tentatives   de   phishing   aux   espaces   dédiés   sur internet. Signalez, sur le portail ministériel, les contenus illicites mis en ligne : Règle    9     -    Communiquez    !    Informez    votre    entourage    de    la    posture    à    adoper    pour diminuer   les   risques.   Rejoignez   un   Espace   Public   Numérique,   un   club   informatique   ou une association pour partager mais aussi approfondir vos connaissances. Conclusion La   navigation   sur   internet   et   l’utilisation   de   solutions   numériques   facilite   le   quotidien mais   créent   des   nouveaux   risques   qui   peuvent   être   limités   par   l’adoption   de   bonnes pratiques. Marko    Erman,    vice-president    recherche    et    technologie    chez    Thales    et    membre    de l'Académie   des   technologies   affirme   :   « On   progressera   dans   la   sécurité   quand   le   plus grand    nombre    des    citoyens    sera    conscient    des    risques.    Il    ne    s'agit    pas    de    devenir paranoïaque,   mais   c'est   en   connaissant   les   risques   que   l'on   peut   se   comporter   correctement et s'en protéger . » Besoin   d’une   formation   rapide   ?   Le   site   hack   academy    est   un   concentré   d’informations essentielles   pour   l’appropriation   des   risques   liés   aux   dangers   d’internet.   Les   courtes vidéos   sont   particulièrement   adaptées   aux   EPN   et   peuvent   appuyer   des   séquences pédagogiques plus académiques.
panorama-social.net est destiné aux espaces publics numériques Contact : ticsuscinio.gmail.com