Fiche pratique : Choisir un fournisseur d’accès à internet

Une qualité de service très dépendante des paramètres technologiques Le     choix     d’un     fournisseur     d’accès     à     Internet     (F.A.I.),     en     France,     repose, principalement,   sur   quatre   acteurs   :   Orange,   Bouygues,   Free   et   SFR.   Tous   proposent des “packs” intégrant l’accès à internet, la téléphonie et la télévision. Ces   fournisseurs   commercialisent   un   ou   plusieurs   modèles   de   “box”.   Ce   dernier   est   un boîtier qui doit disposer d’une alimentation électrique et d’un raccordement au réseau. Plusieurs technologies cohabitent : - L’ADSL   qui   emprunte   l’ancien   réseau   cuivre   de   l’opérateur   historique   (l’ADSL   est aujourd’hui remplacé par la norme VDSL ou VDSL2). - Le câble qui est encore proposée par Numericable/SFR. - La fibre qui permet, en théorie, de bénéficier de débits très élevés. - La téléphonie mobile (norme 4G). - L’internet par satellite pour les zones blanches. Ces    technologies    peuvent    être    disponibles    dans    un    même    logement.    En    ce    qui concerne   les   liaisons   filaires,   si   la   prise   cigogne   est   facilement   identifiable   (ADSL),   les prises   pour   le   câble   et   la   fibre   se   ressemblent.   Pour   des   maisons   individuelles,   il   peut être   nécessaire   d’interroger   les   éventuels   anciens   propriétaires   ou   locataires   sur   les technologies   présentes   et   pour   les   copropriétés,   les   FAI   affichent   des   petits   flyers   aux entrées   communes   (le   propriétaire   ou   le   syndic   de   copropriété   peuvent   éventuellement apporter une information sur ce point). La   plupart   des   prestataires   et   des   sites   comparateurs   proposent   des   applications   sur internet   pour   permettre   de   bénéficier   d’un   diagnostic   (il   existe   encore,   en   zone   rurale, des   habitations   distants   d’une   dizaine   de   kilomètres   d’un   relais   téléphonique   ce   qui rend   l’ADSL   inopérant   !).   Ces   applications   permettent   de   prendre   connaissance   de l’affaiblissement de la ligne mais aussi du débit théorique maximum. Certains   FAI   proposent   d’autres   fonctionnalités   (hébergement   de   données,   téléphonie mobile,    presse...).    Avant    de    sélectionner    un    fournisseur,    il    est    opportun    de    se renseigner,   dans   son   voisinage,   sur   les   capacités   du   FAI   à   proposer   un   service   qui correspond   à   nos   attentes   (débit   internet   annoncé   et   débit   réel   par   exemple)   mais aussi   sur   les   possibilités,   en   cas   de   difficulté,   de   joindre   un   technicien   (sans   accent   si possible).   D’autres   points   doivent   être   approchés   :   si   la   box   tombe   en   panne,   où   est-il possible de l’échanger. L’alternative à la box internet : la téléphonie mobile Aujourd’hui   la   téléphonie   mobile   4G,   associée   à   des   forfaits   de   50   giga-octets,   permet de    satisfaire    les    besoins    élémentaires    d’une    utilisation    d’internet    (consultations messageries   et   pages   internet).   Néanmoins,   la   couverture   territoriale   de   la   4G   limite l’intérêt de cette solution aux zones urbaines. Des forfaits peu lisibles Attendez-vous   à   des   difficultés   de   lecture   de   vos   factures   :   remise   initiale,   location   box, communications   hors   forfait…   Si   la   situation   est   sous   contrôle   de   plusieurs   organismes spécialisés (DGCCRF, ARCEP, CNIL, médiateur des communications électroniques). O ù trouver des informations complémentaires (et impartiales) ? Consultez la fiche pratique que la DGCCRF propose sur son site internet : - pratiques/Fournisseur-d-acces-a-Internet Pour aller plus loin (mis à jour juillet 2017) : L'ARCEP ,    la    CNIL     les    associations    de    consommateurs    proposent    régulièrement    des    informations    essentielles relatives à la qualité du service et la capacité des opérateurs à régler les litiges… Observatoire sur la couverture et la qualité des services mobiles Institut national de la consommation - rubrique "internet et multimédia" Que faire en cas de litige avec un fournisseur de services ? (sur le portail du CEDEF - ministère de l'économie) Mettre en demeure son fournisseur d'accès à internet de fournir le service promis (sur le portail service-public.fr)  Article    du    portail    internet    "frandroid.com"    portant    sur    l'utilisation    de    la    téléphonie    4G    pour    le    remplacement, occasionnel ou non, de d'une box internet.
panorama-social.net Le social est numérique
Conseils : 1)    Définissez    votre    besoin (avez-vous        besoin        d’un forfait       mobile       ou       d’un bouquet      de      chaînes      de télévision ?) 2)   Comparez   les   offres   des différents       prestataires       : parmi       leurs       arguments commerciaux,   le   nombre   de chaînes    de    télévision    et    le nombre       de       pays       dans lesquels         vous         pouvez téléphoner   alors   qu’ils   sont souvent      surdimen-sionnés pour     le     retraité     qui     ne regarde         que         quelques chaînes   de   la   TNT   et   qui   n’a pas    de    proches    aux    Etats- Unis ou au Pérou… 3)     Interrogez     vos     voisins immédiats     sur     la     qualité des       services       de       leurs prestataires. 4)    Prenez    connaissance    de la      capacité      des      fournis- seurs    à    régler    d’éventuels litiges            (l’ARCEP               publie régulièrement des indicateurs) . 5)   Comparez   régulière-ment les    offres    des    concurrents. Certains   FAI   proposent   des aides     pour     les     frais     de résiliation.
La télévision de rattrapge : un vrai progrès Cette fonctionnalité vous permet de visionner une émission programmée pendant une de vos absences.
panorama-social.net est destiné aux espaces publics numériques Contact : ticsuscinio.gmail.com